Mongolie 2009

Voyage en mongolie en fourgon aménagé

2009-07-21 Terkhiin Tsagaan Nuur

Posté par ohad le 23 juillet 2009

Finalement notre emplacement trouvé la veille dans le noir n’était pas si mal que ça…

IMG_8933

le néant dans toutes les directions… c’est cool.

Il nous reste donc quelques dizaines de km de piste jusqu’au Terkhiin Tsagaan Nuur National Park. En route on passe sur un pont qui traverse une rivière. La rivière passe dans un grand canyon assez impressionnant. On longe le canyon et on profite de la vue.

IMG_8935

IMG_8939

IMG_8941

IMG_8943

la piste est vraiment au bord du canyon… aucune protection…

IMG_8945

On se rapproche de la réserve

IMG_8948

IMG_8950

des animaux qui se nettoient dans une flaque

IMG_8953

les fameuses routes mongoles et leurs itinéraires bis

On tombe sur l’entrée du parc un peu par hasard… La seule indication du Lonely c’était que l’entrée est située sur le pont… on longe donc le canyon sur des kilomètres jusqu’à trouver le fameux pont… (aucun panneau d’indication… ce serait trop facile)

IMG_8954

le fameux pont

L’entrée coute 3000 Togrogs / personne (1,5€), plus 1000 Togrogs pour la voiture… rien que pour la qualité du ticket ça les vaut… (il est trop beau).

La réserve naturelle est en fait constituée d’un ancien volcan que l’on peut visiter (le cratère est accessible à pieds), ainsi que d’un lac où il est possible de se baigner et de pêcher (avec un permis spécial). Apparemment on peut y voir de nombreuses espèces d’oiseaux, notamment migrateurs, qui y feraient une pause pendant certaines saisons.

Dès l’entrée au parc on comprend qu’on est dans une zone d’ancienne activité volcanique. La route est noire, et le paysage presque lunaire

IMG_8957

IMG_8958

La piste est très difficile. Les cailloux sont nombreux et pointus, les bosses assez grosses. Il y’a notamment un passage super difficile avant d’arriver au 1er parking…

Une fois arrêtés, on comprend que la journée va être longue…

Carnage n°1 : on découvre enfin d’où vient la poudre noire et jaune qu’on trouve sur le gaz depuis 2-3 jours : le pot de poivre s’est ouvert et il y’en a partout (ça c’est le noir), et un sachet de soupe liebig (moulinée au 9 légumes… un délice) s’est fendu et répend sa poudre lyophilisée un peu partout (ça c’est le jaune)…

Carnage n°2 : le pot de confiture s’est ouvert dans le frigo… c’est sympa. Surement à cause des bosses de la piste.

IMG_8962

Après avoir tout nettoyé, on monte sur le cratère. Un chemin a été aménagé pour y accéder à pieds. Une petite montée pour se dégourdir les jambes.

IMG_8963

Le cratère

IMG_8966

IMG_8969

à l’intérieur

La vue depuis le haut est assez impressionnante

IMG_8971

On voit bien la coulée de lave sur des kilomètres. Aujourd’hui la forêt a repoussé dessus.

Des traces d’hommes préhistoriques ? non, juste un graph

IMG_8977

IMG_8978

J’adore la déco de la jeep

Sinon, la réserve est quand même un endroit assez touristique. Recommandé par le Lonely Planet, je pense que le part fait partie des « must see » et est inclus dans la plupart des circuits touristiques en partance d’Ulaan Baator.

En revenant à la voiture on constate (carnage n°3) qu’on a perdu le robinet d’ouverture / fermeture des eaux usées… toute l’eau usée s’était répandue à côté de Züüd. Voila qui explique pourquoi un gars a tapé à la fenêtre quand on est arrivés au parking (on n’a pas répondu parce qu’on pensait qu’il voulait nous vendre de l’Airag, et qu’on avait déjà les carnages n°1 et n°2 à gérer…).

Bref, c’est la merde… bon, maintenant que le réservoir d’eaux usées est vide, on peut continuer jusqu’au lac, et on verra ensuite ce qu’on peut faire.

On prend la piste en direction du lac.

Après avoir un peu galéré pour traverser un passage à gué, une Jeep russe nous montre le chemin. Ses occupants sortent de leur véhicule et se présentent. Il s’agit de Tunga et de son mari. Tunga est prof d’anglais à Taliat, le village qui borde la réserve naturelle. Elle tient une « Guest Ger », et son nom est effectivement indiqué dans le lonely comme étant une personne à contacter si on veut visiter le parc, ses environs, ou être hébergé. On passe un petit moment à discuter avec elle.

On arrive enfin au lac. Les premières rives sont bordées de Ger Camps… il y’en a une bonne dizaine, preuve que la réserve est réellement touristique.

IMG_8980

On tombe ensuite sur une drôle de formation rocheuse : le coin devait être plein de roches volcaniques de toutes tailles. Les gens ayant l’habitude de les empiler, cela donne un spectacle surprenant.

IMG_8983

IMG_8989

On se cherche ensuite un point de chute au bord du lac. On passe devant toutes les ger camps jusqu’à trouver une plage tranquille et isolée.

IMG_8991

IMG_8995

On profite de l’endroit tout l’après midi.

Après un peu de farniente, on termine la soirée à ranger et réparer ce qui est réparable :

Carnage n°3 : MacGuyver a encore frappé : réparation du robinet d’ouverture / fermeture des eaux usées avec un col de bouteille de « Vit Orange » et un peu de colle néoprène. C’est encore plus mignon qu’avant (faut juste voir si ça tient…)

IMG_8993

Côté électronique on a pu constater le carnage n°4 : le chargeur allume cigare du PC qui a fondu :

IMG_8994

ça va être moins facile maintenant pour charger le PC… (il reste le convertisseur 12V-220V et le chargeur « normal »… mais il parait que ça bouffe la batterie…)

On est un peu déçus par ces appareils / chargeurs allume-cigare. Celui de l’iphone n’a jamais fonctionné, celui du PC vient de cramer, et la bouilloire allume cigare consomme tellement qu’elle bouffe toute la batterie pour se faire un thé…

Sinon j’ai pu trouver l’origine d’un problème électrique qu’on se traînait depuis la France : maintenant on a des feux de position qui fonctionnent, et l’éclairage des instruments quand on allume les feux… la grande classe !

IMG_8996

  1. 4p1C a dit,

    Eh beh, quelle journée catastrophe … courage !

  2. Alesc le Fennec a dit,

    Ben dis donc, vous les enchaînez 😀
    Allez, bon courage pour la suite ! :)

Ajouter un commentaire