Mongolie 2009

Voyage en mongolie en fourgon aménagé

2009-08-04 Lac Khovsgol – Khatgal

Posté par ohad le 5 août 2009

Nous avons profité de la quiétude du lac de Khovsgol pour faire une grasse mat’ au doux bruit des cris des mouettes. L’endroit est vraiment magique. Les arbres arrivent presque jusque dans l’eau. La piste est très étroite, aussi il n’y a pas beaucoup de passage. On a du avoir 2 voitures de la matinée. On croise quelques touristes qui font des treks à cheval, soit autour du lac, soit dans la réserve protégée à côté.

Le seul problème c’est qu’il fait affreusement froid (13°), alors pour se baigner c’est pas le pied. Du coup on (enfin, surtout poupoussy) profite de la matinée pour ranger un peu la voiture.
Quelques photos du lac depuis notre bivouac

IMG_9830
l’eau est super propre. Les gers camp à côté la pompent directement pour la boire.

IMG_9832

IMG_9833

IMG_9834

Vers 13h on décide de reprendre la route vers Khatgal. On a fait environ 40km depuis Khatgal jusqu’à notre bivouac au bord du lac. On veut les refaire dans l’autre sens pour être prêts à partir dès demain en direction de la frontière.

Après 2 km on se rend compte que Züüd fait un peu plus de bruit que d’habitude. On descend de la voiture et on se rend compte avec stupeur que le tuyau d’échappement arrière a disparu !!! Le bruit n’est pas énorme car le silencieux central est toujours là. En regardant les photos de la veille, on voit qu’on l’avait toujours quand on a coupé à travers la montagne la matin en partant de Moron, mais qu’on ne l’avait plus en arrivant à Khatgal, quand on a fait les photos du lac depuis le point de vue en hauteur. Et je me souviens n’avoir rien vu de spécial après la guanz du midi, quand j’ai fait une micro inspection de Züüd au bord de la route, après avoir entendu un bruit de caillou un peu plus fort que les autres…
Bon, on va rouler comme ça jusqu’à ce qu’on trouve une solution.

Le temps se gâte et il commence à pleuvoir doucement. On prend quand même quelques photos sur la route.

IMG_9835
par endroits, une petite digue protège la côte.

IMG_9840
de petites plantes qui poussent dans l’eau

IMG_9843
2 yaks qui discutaient au bord du lac

IMG_9848
un autre

IMG_9853
encore un. J’adore sa coupe de cheveux !

IMG_9852
super tendance !

IMG_9865

IMG_9869
le temps est toujours couvert

On arrive à une vingtaine de km de Khatgal. La piste principale étant en travaux, on est dévié vers un itinéraire bis. A l’aller, déjà, la descente était bien glissante, et on avait descendu tout doucement. Mais à la montée, ça devient chaud les marrons ! surtout avec la pluie qui a rendu la piste bien boueuse.

On monte une partie de la piste, mais à un moment on sent que ça ne passera pas. On s’arrête sur le bas côté, et on voit passer une camionnette qui tente de monter en force…et … s’embourbe comme une n00b.

IMG_9871
Allez, tout le monde descend et pousse !

On va quand même voir sur place à pied ce que ça donne, mais c’est vraiment la misère… de la boue bien glissante partout, aucune possibilité de poser une roue sur des cailloux…

On se dit qu’on va faire demi tour et qu’on va tenter de monter sur la piste principale (tans pis pour les travaux… c’est ça aussi la Mongolie).
On repart dans l’autre sens, mais au moment de remonter sur la piste principale, la pluie redouble d’intensité, et la montée qui nous semblait jouable tout à l’heure devient une vraie patinoire. On s’arrête en plein milieu, dans la gadoue, impossible d’aller plus loin.

IMG_9872
on a pas l’impression sur la photo, mais ça monte sec là.

IMG_9873
et ça c’est ce qu’on a déjà réussi à monter, sauf que maintenant ça ressemble à une rivière !

On s’arrête donc en plein milieu de la pente. On cale nos roues avec de gros cailloux, et on se dit qu’on va attendre que la pluie cesse pour voir comment ça évolue. Au pire, on peut toujours dormir ici, et reprendre demain matin quand ça aura un peu séché.

Pendant qu’on attend, on voit deux petites camionnettes japonaises tenter la montée sans succès.On se dit qu’on a bien fait de nous arrêter la.

Au bout de quelques minutes, un gros 4×4 passe à côté de nous. Je sors de la voiture et lance un petit « hello » au touriste qui était sorti du 4×4.
Il me répond par un « Dou You Niiide Hèlpe ? ».
Moi : « Yes, where are you from ? ».
Lui : « France »
Moi : « Bon, ben on va continuer en Français, alors ! »

Bref, ils étaient 2 français dans le 4×4, avec leur chauffeur et leur interprète. Après leur avoir expliqué la situation, ils ont demandé au chauffeur s’il pouvait nous tracter en haut de la côte. Le chauffeur accepte, et le voilà qui enfile d’énormes bottes en caoutchouc, et qui sort son câble de traction. Il se met devant nous, attache le câble, et nous sort de ce mauvais pas. En fait il nous a été utile sur les 5 premiers mètres. Une fois lancée, Züüd a tout grimpé toute seule (le câble était détendu). Malheureusement, pas de photos ni de vidéo sur ce passage héroïque, on était tous les deux trempés jusqu’à l’os, et plein de boue.

Une fois lancés, on a continue sur la piste dans la forêt, tandis que nos sauveurs aidaient les deux autres camionnettes japonaises à passer la montée.

Dans la forêt aussi, la piste était transformée en patinoire
IMG_9876

IMG_9881

Une fois ce passage difficile derrière nous, on décide d’attendre nos sauveurs.
On les retrouve quelques minutes plus tard, et on leur propose de leur offrir un verre pour les remercier. On les suit jusqu’à Khatgal sur les pistes en état lamentable.

IMG_9884

IMG_9886

IMG_9887
La piste est transformée en rivière

IMG_9889
en ville c’est pire. D’énormes flaques d’eau dans les rues

On s’arrête dans un café et on boit un « tsaï » (thé mongol salé) à la santé de nos amis, accompagné de quelques Buuz.

IMG_9895

Dans la table d’à côté, un autre groupe de Français préparent un trek d’une semaine à cheval autour du lac. On sympathise avec l’un d’entre eux qui nous raconte qu’il est venu en Mongolie pour apprendre la technique du chant de gorge. Il a déjà eu 3 professeurs en 1 mois en Mongolie, dont 1 dans le village où le chant de gorge a été inventé. Super intéressant le gars.

Plus tard on décide d’aller manger un morceau après cette journée un peu spéciale. On trouve un petit resto ouvert.

Devant le resto :
IMG_9897

IMG_9901
déco zen 😀

D’ailleurs, dans tous les resto ou presque on a vu ce meuble à l’entrée : une espèce de lavoir à mains, où ils mettent une bassine en dessous et ils mettent de l’eau dans celle du dessus pour qu’on puisse se laver les mains avant de manger… marrant

IMG_9903

La carte propose du chocolat chaud. Tient donc… on va tenter ça…
Mauvaise pioche… il s’agit d’une poudre que la dame a mis dans de l’eau chaude… sans lait… Heureusement qu’on a la voiture à côté :whistle:

IMG_9904
remarquez ma tasse… le manche c’est surfait…

Par contre, sur le plat, elle a pas déconné la gérante… Un énorme plat de pâtes « frites », avec viande de mouton et pommes de terre… un délice !
IMG_9905

Pendant qu’on mange, on rencontre un autre couple de français (décidément !!) qui voyagent  « à la roots », et étaient de passage au lac. L’endroit est décidément très touristique.

On repart la nuit tombée, et on se cherche un endroit pour bivouaquer. Finalement ce sera à quelques mètres de la piste principale… c’est déjà compliqué de trouver la piste avec toutes ces flaques d’eau, alors on n’a pas envie de s’embourber de nuit et de rester coincés là jusqu’à demain…

  1. Lazer a dit,

    mmmh, ce plat de pâtes me donne faim… et comme il est 12h14, aller hop !

  2. Kiv a dit,

    Vos sauveurs français n’ont pas reconnu la plaque d’immatriculation avec un grand F ?

    Franchement c’est toujours marrant de faire des rencontres françaises au milieu de nul part.

  3. Alice a dit,

    Nan mais sérieux vous avez TROP TROP de bol avec vos rencontres, surtout dans vos moments de galère !! Très fort le 4×4… Bonne continuation et bises à vous 2

  4. benos a dit,

    Super blog, c’est vraiment passionnant à lire. Et à regarder.
    Petite question : comment tu fais pour le tenir à jour en temps réel? tu trouves des cyber cafés partout?
    Des copains ont capitulé avant d’avoir les visas pour la russie… j’ai pensé à eux en lisant la section « visas »
    Bonne continuation.

  5. Hugo Drax a dit,

    Je crois aussi que je vais aller déjeuner maintenant que j’ai vu le plat de pâtes !
    Les photos du lac sont superbes, ça donne envie d’enfiler son slip et de plonger 😮

  6. ohad a dit,

    -> Lazer: Bonapp :smile:

    -> Kiv: On n’a plus de plaque à l’arrière (arrachée après l’embourbement entre Bayankhongor et Tsetserleg). Et comme ils arrivaient par l’arrière…

    -> Alice: clair que c’était un coup de bol énorme 😀

    -> Benos: Merci pour le message. Pour la connexion internet, on en trouve partout. En russie, des cafés wifi / des hotspots non protégés dans la rue, sinon en mongolie c’était exclusivement des cyber. Il y’en a dans toutes les « grandes » villes.

    -> Hugo Drax: il devait faire 13° à l’extérieur, je n’ose imaginer la température de l’eau… 😀

Ajouter un commentaire