Mongolie 2009

Voyage en mongolie en fourgon aménagé

Choumikha – Toukaminsk 1/2

Posté par ohad le 6 juillet 2009

Pour les plus distraits d’entre vous, on ne publie pas d’article chaque jour parce que les hotspots / cyber sont de plus en plus rares dans le coin. Par contre chaque article concerne  bien une seule journee… vous avez donc droit a 3 articles aujourd’hui…

sauf qu’aujourd’hui on est a Omsk, et que le cyber ne donne droit qu’a 10Mb de connexion… vous aurez donc droit a deuxieme partie de l’article prochainement…

Ce matin on a démarré le Boiler pour faire de l’eau chaude pour la douche. Bizarrement il s’éteignait au bout de quelques secondes, avec une lumière rouge indiquant que quelque chose ne fonctionnait pas bien. On a bien cherché, mais rien ne nous semblait anormal : le gaz était ouvert, l’électricité aussi…

Au bout de quelques essais on entend un gros « Boum ». On pensait que ça y’est, on a explosé le Boiler, et on va bientôt exploser nous aussi (il fonctionne au gaz). Puis en jetant un coup d’œil à l’extérieur, on a aperçu le cache cheminée du Boiler qui avait été projeté à quelques mètres. On avait oublié de l’enlever, forcément ça fonctionne moins bien.

Plus de peur que de mal…

On prend la route assez tôt pour une fois (9h30) car une longue route nous attend :

En effet, nous devons nous approcher de Omsk. Le problème c’est que le chemin le plus court passe par le Kazakhstan, et qu’il faut pour y entrer un visa (pas trop compliqué à obtenir), mais surtout un visa Russe avec une entrée supplémentaire. Or on a déjà bien galéré pour obtenir le visa Russe 2 entrées, alors 3 entrées n’y pensons même pas…

Bref, on doit donc contourner le Kazakhstan. C’est con, parce que la route directe est vraiment en ligne droite par rapport à notre position. On a deux possibilités : en arrivant à Kourgan (курган) on peut soit bifurquer vers Toumen (тюмень), puis prendre la route vers Ichim (ишим), soit continuer sur la même route jusqu’à Petoukhovo (петухово), puis bifurquer vers le nord dans une route d’abord principale, puis secondaire, puis principale à nouveau jusqu’à Ichim (ишим). Il y’a environ 250km de différence entre les deux options, en faveur de la seconde.

Comme il fait beau, on se dit que la route secondaire doit être praticable, et on choisit donc la seconde option.

Nous voila donc partis en direction de Kourgan (курган). On y passe assez rapidement. La ville ne semble à première vue pas présenter d’énormes intérêts, si ce n’est les maisons qui sont assez typiques de la région :

IMG_7606

Toujours ces fameux ponts en travaux (on dirait qu’ils sont tous en travaux en Russie !), et leurs bouchons :

IMG_7609

Pendant les bouchons, on essaie de s’occuper comme on peut :smile:

IMG_7611

Les paysages ont complètement changé à présent. On est sorti de la chaine de l’oural. On traverse maintenant d’immenses plaines marécageuses. De temps en temps un lac fait son apparition.

Il fait beau et chaud (très chaud… 32°), même si de temps en temps on voit de loin des petites cellules orageuses

IMG_7618

la route est plutôt bonne

la route est plutôt bonne

mais parfois en travaux (on roule sur le bitume encore chaud… tu m’étonnes que le bitume soit défoncé très rapidement…)

IMG_7628

A 15 km du Kazakhstan, on tourne à gauche pour prendre la route en direction de Ichim (ишим).

IMG_7631

Il est déjà 14h et on décide de picniquer au bord d’un lac. La route principale passe à environ 1km du lac. Il faut donc la quitter et prendre un petit chemin de terre pour rejoindre le lac. On n’est manifestement pas les seuls à avoir eu cette idée. On est Dimanche, et les Russes sont de sortie… Ils se garent sur un espèce de champ de roseaux, puis tombent les serviettes et se mettent en maillot de bain. Les plus courageux traversent les roseaux et vont se baigner… Dès notre arrivée on est assaillis par des hordes de mouches, moustiques et abeilles. On préfèrera rester dans la voiture pour picniquer (ils sont vraiment très pénibles… mais comment font les Russes pour les supporter ??)

IMG_7634

Il fait extrêmement chaud dans la voiture, au soleil…on mange rapidement et on repars… Tout d’un coup,  un gros nuage nous arrive dessus…

IMG_7640

on se prend une petite pluie sur la tête, et on se dit que les gens à la plage doivent être bien dégoûtés.

La route principale qu’on a pris devait nous mener vers une route secondaire. Vu les renseignements qu’on avait pris sur les routes en Russie, on craint le pire. S’il s’agit d’une route « jadis goudronnée », ou d’une route en terre, on est mal barrés. Züüd, malgré toutes ses qualités, n’est pas un 4×4, et on risque de s’embourber rapidement.

Puis c’est le miracle. Quelques kilomètres avant le carrefour qui devait nous conduire vers la route secondaire, apparaît un autre carrefour qui n’était pas indiqué sur la carte. Ils ont construit une nouvelle route qui mène jusqu’à Ichim (ишим). Une belle route goudronnée, bien droite comme il faut ! Super… on gagne 2h sur notre planning !

IMG_7649

IMG_7644

On s’arrête dans un petit village pour chercher de l’eau. On trouve leur système quand on voit un gars venir près d’une plaque de métal avec une brouette et un gros récipient pour remplir de l’eau. Avec son autorisation (mais apparemment il s’agit d’une pompe communale), on remplit Züüd et on repart contents.

IMG_7651

On continue notre route. On contourne Ichim (ишим) et on se dirige vers Omsk (омск). La route est bonne, il fait beau, il fait chaud, c’est l’été, c’est les vacances… c’est cool 😀

[ici j’avais prevu d’inserer la video MOV00025, mais on n’a pas droit a assez de debit… alors il va falloir etre patients…]

IMG_7667

IMG_7676

On voit de loin une grosse cellule nuageuse qu’on trouve très photogénique

IMG_7684

Sauf qu’à un moment la route tourne et nous envoie en direct sous la cellule affronter les éléments :

IMG_7689

Et plus on se rapproche, plus l’orage a l’air menaçant

IMG_7697

Alors que derrière nous il fait encore beau…

IMG_7700

D’ailleurs, pile poil là où nous mène la route, il y’a un espèce de rayon blanc orangé bizarre :

IMG_7702

A ce moment là on décide de changer de conducteur (je prend les choses en main :D). La pluie tombe tout d’un coup. D’abord doucement, puis s’intensifie. Le vent souffle très fort, il pousse la voiture sur le côté.

Puis d’un coup…

Suspens, vous le saurez en vous connectant prochainement (on n’a plus de debit…)

ciao

  1. Nathalie a dit,

    Ben dis donc, tout ça. au fait tu leur parle en quel langue là bas ? Je m’étonne toujours des personnes qui peuvent communiquer avec d’autres personnes sans connaitre la langue. C’est le secret (j’ai bien ma petite idée mais bon).

    Allez bonne continuation.

    Bizzzz

  2. ohad a dit,

    nath: on baragouine kk mots en russe ( on s’aide du phrasebook). on montre des images sur le point it, on utilise le langage des signes, on tente l’anglais avec les jeunes (parfois ça marche).

    sinon, on leur parle en Français. les russes ne comprennent rien, mais c’est drôle :biggrin:

  3. ohad a dit,

    j’ai meme tenté le malgache, mais ça ne passe pas mieux ici… :happy:

  4. Kiv a dit,

    Je vois qu’il n’y a pas que l’Australie qui est un pays à moustique, mouche !

  5. Lazer a dit,

    Suspens ! …. aller, je vais lire la 2nde partie

  6. 4p1C a dit,

    Question conne : comment tu écrit en cyrillique avec ton clavier comme ça ?

  7. ohad a dit,

    Tovo: « word -> insérer -> caractères spéciaux

  8. 4p1C a dit,

    Merci, je croyais que c’était natif dans ton laptop :ninja:

  9. www.mongolrally.fr a dit,

    Poupoussy au pays des Huttes des papous !

    on a refait un article a propose de votre voyage depuis notre site http://www.mongolrally.fr

    bizzzzz

  10. Ohad a dit,

    Merci les gars

    et bonne route a vous en C15 :smile:

Ajouter un commentaire